L’« aquascaping » sous toutes les coutures

Exemple d'un bac issu du courant esthétique initié dans les années 90 par le maître en la matière : le japonnais Takashi Amano. Photo : Lee Chun Ho

L’amateur d’« aquascaping » est une personne étrange, dont les actes peuvent paraître absurdes pour les autres aquariophiles : il s’obstine à donner l’illusion qu’un décor a des proportions infinies alors que son…

Ce contenu Tous les magazines et AQUAmag est réservé : Connectez-vous Abonnez-vous