HIPPOCAMPES, une famille d’excentriques

A chacune de ses éditions, le Salon International de la Plongée Sous-Marine invite ses visiteurs à découvrir l’incroyable diversité d’une nature subaquatique encore riche en énigmes et mystères. Pour cette 21ème édition qui aura lieu du 11 au 14 janvier 2019, le rendez-vous incontournable des passionnés des mers et des océans sera dédié aux sciences participatives.

Conférences avec des scientifiques et des explorateurs, projections de documentaires, expositions photos, livres et autres animations concourent à sensibiliser le grand public à la préservation de cet environnement sous-marin. Avec l’étonnement, l’émerveillement et finalement la connaissance comme vecteurs essentiels.

A cette occasion, l’exposition et l’ouvrage Hippocampes, une famille d’excentriques illustreront parfaitement la démarche. Aboutissement de plus de 10 ans d’observations et de collectes d’informations par des centaines de bénévoles mobilisés et encadrés par l’association scientifique et naturaliste Peau-Bleue (membre du CPIE Bassin de Thau), ce travail rend hommage à ces animaux mythiques qui fascinent l’humanité depuis l’Antiquité.

Vivez une expérience immersive !

L’exposition « Hippocampe », une étonnante boîte bleue de 90m² a été imaginée et conçue par le CPIE Bassin de Thau sous la coordination scientifique de Patrick Louisy. Elle pique la curiosité du visiteur invité à y pénétrer pour aller à la rencontre des hippocampes dans leur élément subaquatique.

Le défi des concepteurs de cette exposition était de parvenir à maintenir l’attention du public sans la présence physique (et donc captive) de l’animal dont la beauté n’a d’égale que la fragilité. Défi relevé ! Tout à la fois énigmatique, ludique et interactif, le parcours de l’exposition est jalonné d’éléments phares et forts propices à l’émerveillement : livre géant, photos, vidéos, animations 3D, ambiances sonores, dispositifs manipulables… Une fois immergé dans la boîte, un merveilleux voyage commence à la découverte du vivant !

Hippocampe Exposition : http://www.exposition-hippocampe.fr

Ouvrage « Hippocampes, une famille d’excentriques »

Fruit de plus d’un an de rédaction et de collaboration avec la maison d’éditions Biotope et du CPIE Bassin de Thau, cet ouvrage de Patrick Louisy sera présenté en avant-première lors du Salon International de la Plongée Sous-Marine. A travers ce beau livre illustré de grandes et magnifiques photos, l’auteur propose plusieurs niveaux de lecture notamment par le biais de « zooms » ou d’encadrés scientifiques, ludiques ou documentaires et ravira aussi bien les lecteurs aguerris que les enfants et simples curieux de nature.

Hippocampes, une famille d’excentriques est aussi un livre laissant transparaître l’investissement et la passion de l’auteur, un ouvrage naturaliste faisant découvrir au lecteur de façon directe, visuelle puis intellectuelle, la riche diversité de la nature, mais aussi un témoignage qui raconte une histoire d’engagement, d’émulation et de partage, et rend hommage aux multiples passionnés qui ont contribué à la façonner.

Prix de vente : 35
ISBN : 9782366622188
Format : 26 x 26 cm – 228 pages
Vendu en avant-première au Salon International de la Plongée Sous-Marine.

A propos de Patrick Louisy

Biologiste, plongeur et photographe, Patrick Louisy est l’initiateur et auteur de ce formidable projet. Fondateur en 1995 de l’association Peau-Bleue, aujourd’hui acteur majeur des sciences participatives en milieu marin, l’homme se définit comme un « passeur » entre monde scientifique et grand public.
C’est à l’occasion d’une plongée en Turquie au début des années 2000, face à des hippocampes d’aspect inhabituel pour lui, qu’il s’interroge sur la variabilité de ces étranges créatures. De retour en France, à la recherche d’informations sur les espèces de nos côtes, il réalise qu’aucune étude scientifique poussée n’y a été réalisée et décide de combler cette lacune.

Le projet démarre en 2005 sous le nom de code EnQuête d’Hippocampes. Il se décline notamment en un programme de collecte d’observations à l’échelle européenne, l’Hippo-ATLAS, et un projet scientifique pilote sur la lagune occitane de Thau. Dans cet écosystème lagunaire unique qui s’étend sur 40000 hectares entre terre et mer, l’animal est en effet présent en nombre. Coordonnée par le CPIE(1) Bassin de Thau, l’enquête scientifique Hippo-THAU dure ainsi depuis plus de 10 ans(2). Y ont collaboré des centaines d’amateurs aux profils variés (scolaires, photographes, plongeurs, conchyliculteurs et autres pêcheurs), mais aussi des dizaines de structures partenaires, associatives ou institutionnelles. Cette mobilisation, cette dynamique citoyenne hors normes ont permis de récolter de précieuses données dont l’analyse lève aujourd’hui le voile sur quelques-uns des mystères qui entourent le cheval des mers.

Pour plus de renseignements, rendez-vous sur www.salon-de-la-plongee.com

  • (1) Centre Permanent d’Initiatives pour l’Environnement.
  • (2) La qualité des travaux menés dans le cadre du projet Hippo-THAU a été saluée par Lucy Woodall, spécialiste en génétique au sein de Project Seahorse, qui a pu s’appuyer sur les données récoltées pour évaluer le statut des hippocampes européens dans la liste rouge espèces menacées de l’UICN. Les données collectées par le projet global EnQuête d’Hippocampes ont par ailleurs servi de base aux contributions françaises à la convention internationale OSPAR.
Imprimer