Les femelles pythons prennent aussi soin de leurs jeunes

Python natalensis. Photo : G. J. Alexander

On sait depuis longtemps que les femelles Pythons couvent leurs œufs des mois durant, sans se nourrir. Certaines espèces comme le Python réticulé sont même capables d’augmenter leur température corporelle grâce à des mouvements musculaires particuliers et ainsi de réchauffer la ponte. Python natalensis, grand pythonidé d’Afrique australe, est certes incapable de produire cette chaleur mais la femelle « couve » aussi ses œufs et adapte son comportement pour réguler la température et l’humidité du nid afin d’optimiser les conditions d’incubation. On pensait jusque-là que ces soins s’arrêtaient à la naissance mais Graham Alexander de la Wits School of Animal Plant and Environmental Sciences a montré que non. En suivant 37 femelles pythons durant sept ans, par le biais de caméras infrarouges et de radiotélémètres, il a mis en évidence que les mères restent avec leur progéniture pendant les deux semaines qui suivent leur naissance. C’est la première fois que l’on observe des soins postnatals chez des serpents ovipares.

Source : G. J. Alexander. Reproductive biology and maternal care of neonates in southern African python (Python natalensis). Journal of Zoology, 2018; DOI: 10.1111 / jzo.12554.
PhotoPython natalensis. Photo : G. J. Alexander

Imprimer