Des roches vivantes « en béton » !

Exemple de pierres reconstitées à partir d’aragonite et de ciment prompt. Après séchage, les pierres sont chimiquement neutralisées dans un bain d’eau douce, changé tous les deux jours, pendant au moins un mois. Photo : Steve Thiebault

L’aquariophile d’aujourd’hui se veut responsable et limite l’impact des prélèvements sur les récifs coralliens. Si cela est largement réalisable concernant les coraux grâce à la commercialisation ou à l’échange de…

Ce contenu Tous les magazines et ZebrasO’mag est réservé : Connectez-vous Abonnez-vous