Le bassin en hiver

Malgré l’impressionnante couche de glace sur le lac Memphremagog (Canada-USA) au mois de février, les variations thermiques sont bien moindres que dans un bassin grâce au vaste volume d’inertie. photo : Philippe Chevoleau

L’hivernage d’un bassin n’est pas un fait anodin. Outre la préparation physique nécessaire d’un milieu pour faire face aux rigueurs du climat, il s’avère indispensable de protéger toutes les composantes…

Ce contenu Tous les magazines et Bassins de jardin est réservé : Connectez-vous Abonnez-vous