Indonésie 2020 ?

Ornamental Fish International (OFI) qui représente les intérêts de l’industrie internationale des poissons d’ornement (plus généralement de l’industrie aquariophilie) a été fondée le 1er juin 1980 lors d’une réunion tenue à Rome par un groupe de personnalités engagés et préoccupés par la situation de l’industrie aquariophile internationale de l’époque. L’un des principaux objectifs de cette première réunion était d’améliorer toutes les normes concernant le métier. Malgré les nombreuses améliorations majeurs qui se sont produites au fil des années, c’est toujours aujourd’hui le cœur de mission de cette organisation.

Depuis son lancement, OFI n’a cessé de se développer et regroupe aujourd’hui des membres dans plus de 38 pays, incluant les principaux exportateurs et importateurs de poissons (et d’invertébrés) d’aquarium. Elles représentent également des grossistes, des collecteurs, des éleveurs, des détaillants, des importateurs, des exportateurs, des consultants, des fabricants, des éditeurs, des installateurs, des transitaires, des compagnies aériennes, des sociétés d’organisation de salons et des laboratoires universitaires. Grace à ces nombreux acteurs, l’OFI représente l’industrie aquariophile internationale sous tous ses aspects.

C’est dans ce cadre que l’OFI informe régulièrement sur l’évolution des perspectives de réouverture de l’exportation des animaux marins en provenance de l’Indonésie. On remarque en particulier le message du 05 décembre 2019 émanant de l’OFI : « Je voulais faire un bref point sur la situation des exportations de corail en provenance d’Indonésie. Les membres de « l’industrie » discutent sur cette question avec le nouveau ministre des Pêches. Il semble que les choses avancent enfin et que l’exportation de coraux devrait probablement recommencer au début de l’année prochaine. Il est également probable que les exportations reprennent uniquement avec des produits d’élevage, bien que « l’industrie » négocie toujours pour l’exportation de coraux prélevés dans la nature. Les agents des pêches commencent à vérifier les fermes coralliennes locales pour évaluer l’état actuel de leurs stocks. Malheureusement, de nombreuses exploitations ont été fermées ou ont été abandonnées et il est difficile de savoir combien d’entreprises reprendront les activités de production et d’exportation de coraux. »

0 0 votes
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Oldest
Newest Most Voted
Réactions en ligne
Voir tous les commentaires
trackback

[…] l’avions évoqué le 6 décembre dernier, l’Ornamental Fish International (OFI) qui représente les intérêts de l’industrie […]