Corail Artefact : un projet, art, science, industrie

​La dentelle du Puy en Velay pour sauver la barrière de corail, tel est le pari lancé par l’artiste Jérémy Gobé en partenariat avec la Scop Fontanille, producteur de dentelle et avec la collaboration de Isabelle Domart-Coulon, chercheuse en biologie marine.

A cause du réchauffement climatique, le corail perd ses microalgues symbiotiques et ces episodes de blanchissement l’affaiblissent, pouvant causer sa mort. La dégradation des recifs gêne aussi la reproduction des coraux et la fixation des nouvelles larves de corail qui dérivent et ne régénèrent plus le récif, accélérant sa perte.

La dentelle permettrai de créer un interface entre le corail et son milieu environnant, fournissant un support compatible avec les cellules de corail, permettant à nouveau la régénération de la barrière. Des recherches en laboratoires sont menées pour valider la compatibilité entre la dentelle de coton et les cellules de corail. Il s’agit de prouver que la dentelle est l’interface idéal pour que de nouvelles boutures de corail se développent et s’implantent sur les récifs décimés.

https://www.corailartefact.com
https://www.instagram.com/corail.artefact/
https://www.facebook.com/corail.artefact.page

Imprimer

Laisser un commentaire